Bourse d'écriture:

 

Mon père avait 3 Vaches bénéficie du dispositif :

LA PETITE CHARTREUSE / Nombril du Monde Pougne-Hérisson 2020/2021.

Une première résidence à lieu au Nombril, du 21 au 23 octobre dernier,

avec TITUS / Cie Caus Toujours.

Un second temps de travail est prévu du 9 au 11 mars 2021.

Création 2021 / 2022

MON PERE AVAIT 3 Vaches

Performance contée / Récit

Yves-Marie Le Texier 

Durée +-1h10 mn

Dès 12 ans

Mon père avait 3 vaches…

 

Je suis fils d’agriculteur, du centre Bretagne. J’ai grandi dans une ferme.

Enfant, j’ai vécu aux rythmes des récoltes…bonnes ou mauvaises, du prix du lait, du cours de la viande. Mon terrain de jeu était les 25 hectares de l’exploitation familiale. Mes héros de récréation étaient les chauffeurs de tracteurs.

 

Je n’ai jamais été attiré par cette voie, on peut même dire que les vaches me faisaient peur, et mon père n’a jamais voulu que je reprenne les reines de son cheptel …trop dur.

 

Plus tard, au collège, au lycée, j’ai souvent omis de préciser à mes nouveaux amis que mes parents étaient paysans. Honte.

 

J’ai quitté le centre bretagne, je suis revenu. Je suis devenu comédien, conteur, et mes parents ont pris leur retraite.

 

J’ai toujours vécu en campagne. Assez rapidement, alors que mon père enterrait ses collègues du même âge les uns après les autres, que lui-même était à deux doigts de les suivre, l’agriculture me dépassait, m’interrogeait. Les pesticides du voisin me dégoutaient. L’ablation des bois de nos campagnes, les porcheries bondées, le nitrate à la rivière, ses usines de découpe de bidoches déshumanisées.

 

Comment ? Comment en est-on arrivé là ? Comment de paysan avant, l’agriculteur est devenu si insensible à sa terre. Je le vois, je le vis, tous les jours… 

 

J’ai envie d’en parler, avec mes souvenirs, mes réflexions, mes rencontres, avec amour pour ce monde rural.

MOUTONMAJOR.COM

Bréventec

56330 PLUVIGNER

 

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

© 2016 - Mouton Major - Design Maud Lodevis